La désinformation sur l'Ukraine | Idriss Aberkane avec Alexandre Robert de HistoryLegends

La désinformation sur l’Ukraine | Idriss Aberkane avec Alexandre Robert de HistoryLegends

“La première victime de la guerre, c’est la vérité”…

…et comme la culture est aussi devenue une guerre même le père de cette citation est disputé: Eschyle? Rudyard Kipling? Elle est probablement due au poète, essayiste et lexicographe anglais Samuel Johnson (1709-1784), lequel d’autant plus à propos qu’on lui doit cette autre citation :

“Les hommes ont plus souvent besoin qu’on leur rappelle plutôt qu’on les informe”

Oui cette citation est absolument parfaite: l’Humanité a davantage besoin qu’on lui RAPPELLE

– qu’on lui a menti pour lui vendre la guerre du Vietnam
– qu’on lui a menti pour lui vendre la première guerre du Golfe
– qu’on lui a menti pour lui vendre la seconde guerre du Golfe
– qu’on lui a menti pour lui vendre la destruction de l’état Lybien
– qu’on lui a menti pour lui vendre la guerre en Ukraine

et que comme Julian Assange l’a courageusement souligné: TOUTES les guerres modernes ont été vendues aux peuples par des mensonges médiatiques de masse.

Face à ce monstre abominable qu’est la désinformation de grand chemin, un journaliste citoyen canadien s’est fait considérablement remarquer ces deux dernières années: Alexandre Robert de la chaîne HistoryLegends. Son travail remarquable lui vaut d’être aujourd’hui largement considéré comme la meilleure source d’analyse et parfois d’anticipation sur la guerre en Ukraine, et d’être consulté par des officiers supérieurs issus de plusieurs pays. Bien évidemment la qualité de son information ridiculise n’importe quelle chaîne d'”info” en continu.

Nous faisons le point avec lui sur la disparition du fondateur de Wagner, et sur la guerre en Ukraine en général

#Wagner #Prigozhin #Ukraine #Geopolitics #Putin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to top