Expérimentation du dispositif France Travail

Expérimentation du dispositif France Travail

Ugo Bessière rappelle le sens que le Département doit adopter dans la mise en place de ce nouveau dispositif qui sera expérimenté pour 1 500 allocataires du bassin de Saint-Nazaire, en ne dépassant pas certaines lignes rouges face à un Etat qui demande beaucoup aux collectivités sans donner les moyens conséquents

✅ Améliorer la prise en charge des allocataires du RSA, en réduisant les délais qui sont de près de 3 mois aujourd’hui, et en augmentant le nombre de travailleurs sociaux qui vont avoir les moyens de réaliser un accompagnement de qualité

✅ Accompagner en tenant compte des parcours et des capacités de chacune et chacun, et non imposer des heures d’activité obligatoire, un procédé qui témoigne d’une méconnaissance de l’état de notre société et de la réalité de nos CLI : pour travailler encore faut-il être en capacité de le faire !

✅ Permettre à toutes celles et ceux qui y ont droit de toucher le RSA: 34% des personnes éligibles n’y recourent pas, c’est 3 milliards d’euros qui ne sont pas versés chaque année

❌ Ne pas imposer des heures d’activité obligatoire, un procédé qui témoigne d’une méconnaissance de l’état de notre société et de la réalité de nos CLI : pour travailler encore faut-il être en capacité de le faire et actuellement 21% des allocataires sont en mauvais état de santé, 38% sont limités physiquement

❌ Ne pas considérer la trouvaille d’un emploi alimentaire comme satisfaisante. L’emploi, lieu où l’on passe 35 heures par semaine, doit aussi être un lieu d’émancipation

❌ Ne pas utiliser les données et les indicateurs pour mettre en place une surveillance continue qui répertorierait ceux qui travaillent et les autres, mais pour étoffer les solutions d’insertion

“ La violence au travail et la montée des inégalités cassent les gens. 21% des bénéficiaires sont en mauvais état de santé, 38% sont limité.e.s physiquement. Vouloir les forcer à travailler en cuisine ou dans les champs c’est méconnaître la situation de nos CLI, il nous faut au contraire mieux les accompagner “

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to top